Visiter Porto

Visiter Porto : les activités indispensables pour des vacances réussies

« Porto, nous voilà ! » Tels sont les mots qui ont conclus votre dernier repas à la maison ou à la cafétéria de l’université : vos prochaines vacances à l’étranger se feront au Portugal. Vivement que les soucis du quotidien, comme la pression mises sur nos épaules par notre bien-aimé patron ou le stress des examens de fin d’année, s’envolent en même temps que l’avion ! Mais entourer la date du décollage avec un gros feutre rouge sur notre calendrier n’est que la première étape de la planification d’un voyage dans la capitale portugaise. Qu’est-il possible visiter en quelques jours dans la ville célèbre pour son vin inimitable ? Où justement boire de ce délicieux Porto et où déguster les meilleures Francesinhas ? La réponse à toutes vos questions (et bien plus encore) se trouvent dans les paragraphes qui suivent. Vous êtes prêts ? Aqui Vamos !

Les lieux incontournables à visiter à Porto

1- Les ponts

Quand on pense à Porto, ce qui a fait sa renommée nous vient à l’esprit. Tout d’abord, son délicieux vin qui a fait sa richesse, puis ses inoubliables ponts. Reliant différents quartiers de la perle du Nord à la ville voisine de Vila Nova de Gaia, ces 6 plateformes ne pouvaient que devenir les symboles de Porto. Comme lors d’une croisière sur le Douro, partons à leur découverte depuis l’intérieur des terres jusqu’à l’embouchure du fleuve au niveau de l’océan Atlantique.

Le pont du Freixo

Notre bateau imaginaire vogue sous ce pont en premier, ou plutôt ces ponts ! Car oui, même s’ils ne sont espacés que de 10 cm, « le pont du Freixo » devrait être mis au pluriel. Quoiqu’il en soit, seules les automobiles peuvent l’emprunter pour rejoindre l’autre rive.

Pont de São João

Exclusivement ferroviaire, le pont de São João est le dernier de la portée. Construit en 1991, il prend le relai du prochain pont. En effet, ce dernier date du 19e siècle et n’offre plus les mêmes garanties de sécurité qu’à ses débuts.

Pont Infante dom Henrique

On continue de longer l’avenue Gustave Eiffel sur notre Rabelo, ces bateaux traditionnels, et c’est au tour du pont Infante dom Henrique d’apparaître. Axe routier réservé aux automobiles, son extrémité du côté de Vila Nova de Gaia est tout proche du miradouro do Infante (Porto regorge de point de vue exceptionnel à l’instar de Lisa).

Pont Dom Luis

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous ne le devons cette fois qu’à l’associé de Gustave Eiffel. Cette imposante structure métallique est composée de deux niveaux : le niveau supérieur pour les passants et le métro, tandis que les voitures ainsi que les piétons peuvent circuler sur plateforme inférieure. D’un bout à l’autre, l’emblématique quartier Ribeira rejoint Vila Nova Gaia.

Pont Dom Luis
2427999, pixabay

2- Librairie Lello

Pas de meilleur endroit pour raconter l’histoire passée aux jeunes générations que la Livraria Lello. Située près de la Tour des Clercs, elle peut se targuer d’être une des bibliothèques les plus visitées au monde. En effet, elle jouit d’une renommée qu’elle doit en grande partie à une de ses illustres visiteuses.

Dans les années 1990, la légende raconte que la mère de la saga Harry Potter, J.K Rowling, s’est inspirée des escaliers qui s’entremêlent de la bibliothèque pour imaginer ceux de Poudlard. D’ailleurs, la collection de la librairie renferme la première édition de l’École des Sorciers, ce qui fait de cet endroit un pèlerinage pour les Potterheads.

Mais il ne faut pas réduire la librairie Chardon (un autre de ses noms) à cela. C’est avant tout une bibliothèque immense à la collection d’ouvrages impressionnante. Cette dernière s’étend des classiques de la littérature portugaise comme les œuvres de Luís de Camões jusqu’au classique de la fantaisie contemporaine qu’est Harry Potter. Et pour inciter les visiteurs à devenir lecteur, un billet d’entrée de 5 € représente un bon de réduction du même montant pour tout achat de livre. Plus d’excuses pour ne pas lire !

Librairie Lello
Sanshiro Kubota, flickr

3- La tour des clercs

Après être sorti de la Librairie Lello les sacs remplis de livres, avoir rejoint la Rua das Carmelitas puis avoir suivi la descente, prenez à droite et vous voilà devant la Torre dos Clerigos. La tour des Clercs a beau être le chef d’œuvre architectural de la ville, sa visite ne prend tout son sens qu’au sommet. L’ascension est payante mais la vue au sommet n’a pas de prix, sauf peut-être vos jambes.

Les escaliers qui mènent tout en haut de l’édifice sont assez étroits, ce qui pourrait ne pas convenir aux personnes souffrant de claustrophobie. Si les couloirs exigus ne vous angoissent pas, les cloches qui sont à proximité sont susceptibles de vous effrayer à vous en faire perdre l’équilibre à tout moment. En effet, leurs tintements réguliers font trembler les murs qui les entourent et vous avec. Par conséquent, agrippez-vous bien à la rambarde pour éviter d’imiter Jack Nicholson dans The Shining, où les cloches seraient Shelley Duval qui bouscule son fou de mari.

Au sommet, c’est une des plus belles vues de Porto qui s’offre à vous. C’est le moment ou jamais de dégainer votre appareil photo et d’immortaliser ce moment et d’étoffer votre album-photo.

Visiter Porto - La tour des clercs
Source : pohjarkroon, pixabay

4- La cathédrale La Sé

Bâtie entre le XIIe et XIIIe siècle, celle dont on peut apercevoir les tours depuis le Dom Luis brille de toute sa splendeur au cœur du centre historique de la ville. Cette église fortifiée a été rénové pendant les XVIIe et XVIIIe siècle mais ses 800 ans d’âge depuis sa construction en font le plus vieux bâtiment de la ville. Autant dire qu’il en a des histoires à nous raconter.

Ce qui pourrait être confondu avec une forteresse vu de l’extérieur chasse cette première impression une fois les portes franchies. Une fois à l’intérieur, plus de doutes à avoir sur son caractère religieux. En effet, des carreaux de faïence bleus et blancs typiques du Portugal, les azulejos, décorent les murs du cloître.

Ces derniers illustrent au travers d’iconographies des épisodes de la vie de la Vierge Marie. Depuis cette galerie, la salle au trésors de La Sé (riche en vêtements ornés d’or, couronne et chandelier en or ou argent) est accessible aux visiteurs.

Cathédrale de Porto
Porto Convention & Visitors Bureau, flickr

5- Palais de la Bourse

Classé monument national, impossible de passe à côté d’une visite du Palais de la Bourse. Le Palacio da Bolsa a vu le jour au début du XXe siècle et est alors devenu le siège de la chambre des commerces de la ville. Cet édifice néo-classique (qui n’a pas à pâlir à côté de la colline du Parlement) est niché en plein cœur du centre historique de la ville, à l’ouest du fameux pont Dom Luis, et n’attend que vous pour ouvrir ses portes.

Du moins si l’activité de l’association commerciale le permet. En effet, le nombre de visiteurs admis par jour est limité. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous y rendre en début de journée pour éviter de repartir bredouille. Par ailleurs, rien de mieux pour parfaire son portugais que d’écouter un guide passionnant et passionné nous raconter l’histoire de ce bijou architectural, et les secrets de chacune de ses pièces.

Et parmi elles, la beauté sans pareil du salon mauresque, ou le salon arabe, n’a pas d’équivalent. Destiné à accueillir les grandes réceptions organisées par la chambre des commerces, elle tire son inspiration de la référence mondial de l’architecture islamique, l’Alhambra à Grenade chez le voisin espagnol.

Palais de la Bourse
Wikimedia commons

Où bien manger en famille à Porto ?

Vous le savez sans doute déjà, mais visiter Porto sans goûter à la gastronomie locale est presqu’un crime. La patrimoine culinaire est si riche qu’un séjour en terre portuane n’est pas envisageable succomber aux odeurs de Bacalhau ou de Francesinha qui courent dans les rues de la ville. La première impression est la plus importante, et cela vaut aussi pour les spécialités locales. Voici donc les meilleures adresses pour déguster les meilleurs Ameijãos du coin :

  • Pestiqueira Voltaria ;
  • Dama Pe de Cabra ;
  • Brasão Coliseu ;
  • Tábua Rosa ;
  • éLeBê Centro ;
  • Papavinhos.
Restaurant à Porto
larahcv, pixabay

Où sortir le soir entre potes à Porto ?

Après le coucher du soleil, une toute nouvelle Porto apparaît, se nourrit de l’obscurité nocturne. Et passer à côté de ce flanc de la vie portuane, c’est prendre le risque de ne jamais vraiment connaître la perle du Nord. Alors, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté pour s’en imprégner. Où se rendre le soir pour vivre une soirée mémorables entre potes ?

  • La rua Galeria pour Paris : Café au lait, Xico Queijo, Casa do Livro ;
  • Baixa : Aduela, Pipa Velha, Praça, Baixaria, Plano B
  • Ou encore la Gare Porto, l’Industria Club, Capela Incomum.
Sortir le soir à Porto
Another_Simon, pixabay

Où dormir à Porto ?

On retrouves des hôtels ou des auberges de jeunesse dans chaque quartier mais ces derniers ne proposent pas la même expérience. Certains comme Ribeira ou Bonfim conviendront parfaitement aux couche-tard, tandis que le bruit nocturne maintiendra éveillé les autres. D’autres un peu éloignés du centre comme Boavista ou Lapa sont tout ce dont notre corps a besoin pour être regonflé à bloc, tout comme Miragaiai et Massarelos. Quoiqu’il en soit, ce ne sont pas les possibilités qui manquent à Porto !

Où dormir pas cher à Porto ?

 

Guide des bons plans avant de partir à Porto

Des questions ? Vous trouverez les réponses que vous cherchez dans ce guide des bons plans avant de partir à Porto.

Quand partir à Porto ?

La période la plus intéressante pour des vacances à Porto s’étend de juin à septembre. Certes, cette période englobe tout l’été et son lot de touristes estivaux ainsi que des prix à la hausse, mais les événements qui s’y déroulent comme la fête de la Saint Jean en valent le coup.

Où se balader à Porto ?

Pour digérer ces délicieux Francesinha ou simplement pour s’aérer l’esprit, rien de tel qu’une promenade le long de l’océan Atlantique.

  • Promenade Foz de Douro ;
  • Pergola da Foz ;
  • Jardins da Avenida de Montevideu ;
  • Rotunda da Anémona.

Comment se déplacer au sein de Porto ?

Visiter la perle du Nord est faisable à pied, mais notre motivation à mettre nos jambes à contribution peut être mis à mal par la chaleur parfois accablante de la ville. Et bonne nouvelle, ce n’est pas les moyens de transport qui manquent.

  • Bus ;
  • Métro ;
  • Funiculaire ;
  • Tram ;
  • Taxi.

Quels sont les musées intéressants à visiter ?

Au-delà des monuments qui racontent une partie de l’histoire de Porto, les musées sont un autre moyen de replonger dans le passé de la ville. Voici une sélection de 5 d’entre eux pour satisfaire petits et grands :

    • Soares dos Reis ;
    • Musée militaire de Porto ;
    • Le musée do Carro Eléctrico ;
    • Centre Portugais de Photographie ;
    • FC Porto Museum.

Où se baigner à Porto ?

En bordure de l’océan Atlantique, comme les autres bancs de sable portugais. Malgré leur popularité, elles n’ont pas été dénaturées par la présence humaine, ce qui fait qu’elles se hissent au sommet du classement des plus belles plages du monde. Les plages de :

  • Senhor da Pedra ;
  • Madalena ;
  • Moreiró ;
  • Estela ;
  • Memória.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.