Visiter Montréal

Visiter Montréal : ce qu’il ne faut pas manquer

« Montréal, nous voilà ! » Telle fut la conclusion de votre dernier repas de famille ou déjeuner à la cafétéria de l’université : plions bagage et direction la deuxième ville du Québec. Ressemblant comme deux gouttes d’eau à une capitale européenne avec une pincée d’américanisation, Montréal est une des villes canadiennes préférées des français, et pour cause. Le cocktail montréalais qui mélange douceur de vivre, ambiance décontractée, atmosphère chaleureuse et monuments grandioses fait de cette destination la kryptonite du stress de la vie quotidienne. Et pour optimiser l’efficacité de cet antidote miraculeux contre l’anxiété, rien de mieux que de planifier ce séjour sur le sol canadien. Comment profiter le plus possible de ces quelques jours à Montréal ? Comment faire de ces vacances au Canada les meilleures jamais vécues ? Eh bien, vous avez atterris sur la page qui répondra à toutes vos questions, et bien plus encore. Toutes les informations pour faire de cette excursion dans le Grand Nord Blanc un voyage mémorable vous attendent dans les paragraphes qui suivent. Prêt ? C’est parti !

Que visiter à Montréal ?

Voici ce qu’il ne faut pas manquer pendant vos vacances dans la deuxième ville du Québec.

1- Le Parc Mont-Royal

Quoi de mieux pour démarrer ce tour d’horizon que de prendre un bon bol d’air frais ?  Véritable poumon de la ville la plus peuplée du Québec, le parc Mont Royal est à Montréal ce que Michael Jordan est aux Bulls de Chicago : indissociable.

Niché en plein cœur de la métropole à la manière de Central Park, l’idée d’implanter un espace vert de cet envergure nous vient d’un récidiviste. Frederick Law Olmsted, le paysagiste à l’origine du cousin new yorkais du parc Mont Royal a aménagé ce dernier au 19e siècle, et en a fait l’image que le monde entier associe à Montréal.

Ce parc gigantesque abrite des arbres non moins exceptionnels, si bien qu’on les  aperçoit où que nous soyons dans le centre-ville. En effet, il a été pensé comme un moyen d’introduire un environnement naturel au plus proche des montréalais pour pallier la morosité de l’urbanisation. Ainsi, ces arbres aussi majestueux qu’indispensables sont un véritable antidote aux malaises qu’accompagnent souvent une vie trop loin de nos racines.

Parc Mont Royal
Source : Flickr, Mathias Garabedian

2- L’oratoire Saint-Joseph

Ce qui ne devait être qu’une simple chapelle sans prétention a bien grandie. Effectivement, le frère André, qui est à l’origine de l’oratoire Saint-Joseph n’imaginait pas que le produit de son imagination irait jusqu’à couper le souffle de quiconque croise sa route. Ni même qu’il deviendrait un des lieux de pèlerinage les plus visités au monde.

Niché sur le flanc ouest du mont Royal, cet impressionnant sanctuaire nous empêche de détourner le regard tant son architecture n’a pas d’égal dans le monde. Et le coupable n’est autre que l’exceptionnel dôme recouvert de cuivre qui trône au sommet de la basilique. Haut de 60 mètres à lui tout seul et surplombé par une croix chrétienne, il émerveille quiconque se trouve dans la cité montréalaise.

Par ailleurs, le sommet de la croix chrétienne culmine à plus de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ce qui fait que quelqu’un qui flâne aux abords de la périphérie de l’île de Montréal peut apercevoir le dôme cuivré du plus grand édifice religieux de la ville.

Oratoire Saint Joseph
Source : Wikimedia Commons

4- Le marché Jean Talon

Le célèbre marché Jean Talon est un must pour qui veut consommer les meilleures produits de la région montréalaise. En plein cœur du quartier italien, des fruits et légumes frais et de saison y sont vendus tous les jours de la semaine. Mais l’offre ne se limite pas à cela, bien au contraire.

En effet, en plus de trouver ce qu’un marché français nous proposerait, un voyage d’étal en étal est le meilleur moyen de découvrir des nouvelles saveurs, celles du terroir local. Par ailleurs, un seul et même endroit nous permet d’élargir nos horizons culinaires grâce aux nombreuses dégustations culinaires, mais aussi d’avoir d’authentiques discussions avec les exposants.

Et c’est au travers de ces interactions humaines que vos vacances vont prendre tout leur sens. Au delà d’avoir la chance de contempler ce que l’humain a fait de plus beau avec ses mains, visiter un pays étranger est l’occasion parfaite de s’immerger dans sa culture. Quel meilleur moyen de découvrir les coutumes et les manières de penser des canadiens qu’en allant directement à leur rencontre ? Aucun. Ainsi, les monuments montréalais et le marché Jean Talon sont comme deux pièces d’un puzzle. Elles s’emboîtent parfaitement et forment un ensemble cohérent qui offre un meilleur idée de ce qu’est en réalité le Grand Nord Blanc.

Marché Jean Talon
Source : Wikimedia Commons

5- Les musées de Montréal

À Montréal, ce ne sont pas les musées uniques en leur genre qui manquent. Entre le gigantesque dôme (pris en photo de nuit ci-dessous) de la biosphère qui domine l’île de Montréal et le musée des beaux arts de Montréal qui regroupe des œuvres des quatre coins du monde sous un même toit, il y en a pour tous les goûts.

  • Le musée des beaux arts de Montréal ;
  • Pointe-à-Callière, Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal ;
  • Le biodôme ;
  • La biosphère ;
  • Le centre des sciences de Montréal ;
  • Le musée Redpath ;
  • Chateau Ramezay Historic Site and Museum of Montreal ;
  • L’insectarium de Montréal ;
  • Le musée de l’holocauste.
Musée à Monréal
Source : Pixabay, Eduardo Ponce de Leon

Par ailleurs, la ville encourage la visite de ses musées en proposant à la vente une carte des Musées Montréalais. Une fois dans votre poche, le précieux sésame fera office de passe-partout. Grâce à lui, toutes les portes des musées locaux vous seront ouvertes, sans avoir à débourser le moindre kopeck supplémentaire.

5- Le Vieux Montréal

C’est bien beau tout ça, mais que diriez-vous d’un musée à ciel ouvert ? Pour en apprendre toujours plus tout en profitant du soleil montréalais, il n’y a pas mieux que le Vieux Montréal. Au fil de ses ruelles nommées d’après des figures marquantes de l’histoire de le deuxième ville du Québec, ce quartier historique vous dévoile les petites anecdotes qui font l’histoire avec un grand H de Montréal.

Mais contrairement à ce que le « vieux » quartier peut laisser penser, il a su se vivre avec son temps. La meilleure preuve en est la fameuse Grande Roue de Montréal et le point de vue sans commune mesure qui l’accompagne. Grimper dans une de ses nacelles est un incontournable d’un séjour à Montréal.

Vieux Montréal
Source : Pixabay, Aurore Duwez

6- La Basilique Notre Dame

Véritable bijou catholique niché en plein cœur de la vieille ville, la basilique Notre Dame n’est pas un simple édifice religieux. Outre être un lieu de culte qui n’a pas d’égal au Canada (sauf peut-être la cathédrale Notre Dame d’Ottawa), c’est le spectacle son et lumière offert aux visiteurs qui place ce monument au sommet de la hiérarchie de nos incontournables de Montréal.

En effet, à raison de 2 fois par jour excepté le dimanche, le spectacle Aura entre en scène. Pour l’occasion, la nef se pare de lumières resplendissantes à en décrocher la rétine qui mettent en valeur le relief des confessionnaux, et endosse à merveille la partie « lumière » de ce spectacle son et lumière. Le « son » quant à lui est la cerise sur le gâteau à la fraise : on jurerait que les ondes qu’expulsent les milliers de tubes des grands orgues Casavant font gonfler tout ce qui nous entoure. Et ce de plus en plus au fur et à mesure de la performance (j’en ai la chair de poule rien qu’à imaginer la scène).

De la durée d’une mi-temps de basket universitaire américain, la technologie du 21e siècle magnifie la déjà sensationnelle architecture intérieure de cette église construite pendant le 17e siècle. Cet extraordinaire show à l’américaine propulse la basilique Notre Dame au panthéon de ce qu’il y a de plus beau à voir dans le pays.

Basilique Notre Dame
Source : Pixabay, Pexels

Où manger pour toute la famille à Montréal ?

Après avoir illuminé notre regard devant ce que Montréal a de plus beau, nos papilles commencent à s’impatienter. Il est temps d’explorer la scène gastronomique montréalaise, à base de la mythique poutine québecoise et du succulent hachis parmentier local, le pâté chinois. Voici une sélection des restaurants dont vous nous direz des nouvelles.

  • Le Club Chasse et Pêche ;
  • Modavie ;
  • Restaurant Bonaparte ;
  • Bouillon Bilk ;
  • La Banquise ;
  • Garde Manger.
Restaurant à Montréal
Source : Flickr, Denis-Carl Robidoux

Où sortir le soir à Montréal ?

Si Montréal de jour vaut son pesant de cacahuète, attendez de voir son alter-ego nocturne. Si ce qui y est à découvrir est différent, la ville aux cent clochers de nuit offre son lot d’activités incontournables. Et qui s’emboîtent en plus parfaitement avec celles de la journée. Entre la scène musicale éclectique et ses bars plus originaux les uns que les autres, il y a de quoi vivre des soirées mémorables en bonne compagnie.

  • Salon Daomé (dans le quartier du Plateau Mont Royal) ;
  • Tokyo Bar (au niveau du boulevard Saint-Laurent) ;
  • Brutopia (dans la rue Crescent) ;
  • Enfin, la Terrasse sur l’Auberge dans le vieux Montréal.
Bar à Montréal
Source : Pexels, Pavel Danilyuk

Où dormir à Montréal ?

Montréal ne manque pas de quartiers intéressants où passer la nuit. Pour trancher entre toutes les possibilités, le plus simple est d’avoir une idée précise de la raison de votre venue en ville. Est-ce pour pulvériser votre record à l’épreuve du barathon ? Alors, mieux vaut opter pour une chambre dans le quartier latin. Ou bien le repos est tout ce dont vous avez besoin ? Dans ce cas, le plateau du Mont Royal semble tout indiqué.

Auberge de jeunesse à Montréal
Source : Pexels, Max Vakhtbovych

Où dormir pas cher à Montréal ?

 

Guide des bons plans à connaître avant de partir à Montréal

Des questions ? La rédaction a pensé à tout et les a anticiper. Voici les réponses que vous cherchez.

Quelle période pour aller à Montréal ?

En soi, il n’y a pas de meilleures périodes pour des vacances à Montréal. En effet, quoique vous recherchiez, au moins une des quatre saisons le propose : des températures agréables au printemps et en été, voire même en automne, ou des paysages à couper le souffle en hiver.

Comment se déplacer à Montréal ?

Nos petits pieds peuvent ne pas être suffisants afin de se déplacer dans une aussi grande ville que Montréal. Heureusement, les différents quartiers de la ville sont alimentés par divers moyens de transports tels que :

  • Le métro ;
  • Le bus ;
  • Les taxis.

Quelles activités à faire en famille ?

Vous connaissez les enfants mieux que moi : pas sûr que les longues visites de musée leur soit très intéressantes. À leur âge, ils ont besoin de se dépenser jusqu’à plus soif. Et ça tombe bien : Montréal propose de nombreuses activités parfaitement adaptés pour ces petites boules d’énergie.

  • La patinoire de l’Atrium ;
  • Le parc d’attraction de la Ronde ;
  • Le jardin botanique ;
  • Le zoo Écoseum ;
  • Le centre des sciences de Montréal.

Quels documents faut-il prévoir avant de partir ?

Pour éviter toute mauvaises surprises au moment de l’embarquement, pensez à vous procurer ces documents :

  • Un passeport valide au moins 6 mois après la date de décollage ;
  • Une Autorisation de Voyage Électronique (équivalent de l’ESTA nécessaire à l’entrée sur le territoire des Etats-Unis)

Où se promener à Montréal ?

Après avoir succombé aux copieux menus montréalais, il est temps de laisser les intestins faire leur travail. Et rien de mieux pour leur faciliter la tâche qu’une bonne promenade montréalaise.

  • Boucle du parc du Mont Royal ;
  • Sentier multifonctionnel du chemin Olmsted ;
  • Boucle Jacques-Bizard ;
  • Boucle du parc René Lévesque ;
  • La promenade Fleuve-Montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.